Mercredi 28 mars 2007 à 16:37

Je n'aime pas ça...

Je me réveille. Je suis dans mon lit, trempé de sueur. Un rêve... Ce n'était qu'un mauvais rêve. Je tourne la tête et constate que Ticow est toujours avec moi dans le lit, et que je ne l'ai même pas réveillée.

Breeeeuf. J'ai un chat dans la gorge. Autant passer dans la cuisine histoire de me rafraîchir un peu. Je me dirige vers le frigo quand j'entends une musique étouffée qui provient de la chambre. Mon portable ! Je me jette sur l'objet pour ne pas réveiller Ticow et je retourne dans la cuisine pour décrocher.

"Mouallo ?
- Jok ! Il faut que tu viennes de suite !
- Hein ? C'est qui ?...
- C'est Atom... Il faut que tu me rejoignes au plus vite !
- Attends... Tu te fous de moi ? Marseille est à 650 bornes de Bordeaux... Et il est 1h30 du matin !
- Oui, mais je suis pas à Marseille là... Je suis en bas de chez toi !
- QUOI ??"

Je plaque immédiatement une main sur ma bouche, de peur de faire trop de bruit, puis je reprends :

"Comment ça t'es en bas de chez moi ? Mais qu'est ce qui se passe ?
- C'est que... Je sais pas ce que je fous là, c'est ça le problème !  Je me suis réveillé, et j'étais là, devant ta porte.
- Heu... Et c'est normal que ton portable soit toujours avec toi ?
- Bin en fait je me suis endormi complètement beurré, tout habillé avec le portable dans la poche...
- Bon bouge pas j'arrive."

Atom devant ma porte... Y'a un truc qui m'échappe là. Et puis qu'il soit arrivé là par magie, là ça me dépasse complètement. Même quand on a tourné c0wvivor, on n'aurait jamais pensé à ça, c'est trop invraisemblable. Bon, j'avoue, mauvais exemple, tout était invraisemblable dans ce film...

J'ouvre la porte d'entrée et je tombe nez à nez avec Atom et... Demon, qui sont en pleine discussion.

"Je te dis que ça ne rentre pas...
- Mais si, si on force, ça va finir par rentrer !
- En même temps, toi tu fais tout en force..."

J'interromps les deux compères d'un raclement de gorge appuyé, et Demon s'aperçoit tout à coup de ma présence. A ma question sur la nature de ce que Demon compte faire rentrer de force, mes deux amis se taisent, gênés, et Atom finit par lâcher qu'il s'agit d'un gode. Je ne tiens pas à en savoir plus. J'attaque :

"Bon, qu'est ce qui se passe là ?"

Atom me répète qu'il s'est endormi bourré et qu'il s'est réveillé allongé au pied de ma porte. La présence de Demon est plus compréhensible : il venait me rendre quelques objets. Lorsque je lui rappelle l'heure qu'il est, il me répond qu'il n'en a strictement rien à foutre, qu'il était de passage et qu'il voulait en profiter, mais qu'il a finalement trouvé Atom devant chez moi. Je me retourne vers Atom et lui demande :

"Tu te souviens de ta soirée ? On t'a peut-être glissé quelque chose de pas net dans un verre, quelque chose comme ça ?
- Heu... Non, c'est impossible, je me suis sifflé deux packs chez moi, donc on n'a rien mis dans mes bières...
- Tu te rappelles exactement ce que tu as fait hier soir ?
- Bin, oui... Fellation, cunni, levrette, sodo...
- Merci, merci ! Ca ira... Je suppose donc que Margritis est soit chez toi à Marseille soit pas loin d'ici.
- J'en sais rien, et je m'en branle."

C'est le cas de dire : sans Margritis, il ne peut que... Bref. Je propose à Atom et Demon de finir la nuit chez moi autour d'un café, de quelques bières et de vidéos des Toupoutous, proposition adoptée à l'unanimité. Et tant pis si je réveille Ticow, elle n'a jamais vu les Toupoutous.

* * *

Morgoth était en train de jouer au pompier ("T'as le feu ma petite féline puante ! Bouge pas, je sors ma grosse lance !") avec Samantha lorsqu'ils entendirent un grand fracas dans la rue. "T'as appelé des renforts ?" demande Samantha, en proie à une combustion intérieure démoniaque, ce à quoi Morgoth répondit qu'il n'en était rien, et qu'il préférait s'occuper de son cas personnellement.

Boum. Un autre grand bruit. Les obsédés finirent par se pencher à la fenêtre pour voir ce qui causait ce vacarme, et quelle ne fut pas leur surprise de voir Ankou et Margritis dans le grand conteneur destiné à servir de poubelle pour l'immeuble. Les deux demoiselles étaient visiblement en grande discussion, mais ni Morgoth ni Samantha ne percevaient ce qu'elles se disaient à part un tonitruant "Bordel ! J'ai des poils entre les dents !" lâché par Ankou, ce qui en disait long sur ses activités nocturnes. Samantha finit par gueuler à la fenêtre :

"Ankou ! Margritis ! Mais qu'est ce que vous foutez là ??
- Bin, je... Oh ! Sam ! Ca va ?
- On s'en fout si ça va, j'ai un phallus sur le feu, alors dites moi comment vous êtes arrivées là !
- Heu... C'est une bonne question !"

* * *

Un bon café et trois épisodes des Toupoutous plus tard, l'ambiance est beaucoup plus détendue. Ticow fait la gueule et marmonne sans arrêt que son copain a des potes complètement dingues, Demon propose de réaliser une parodie sanglante des Toupoutous façon Happy Tree Friends, et Atom joue à Tetri-bite sur son téléphone portable.

"Merde ! Empiler des bites, c'est pas facile ! Il me faudrait un trou là !"

Sa remarque en dit long sur l'intérêt qu'il porte à ce jeu qu'il a développé lui même et adapté sur son portable. Cela n'arrange pas Ticow, qui rajoute qu'en plus d'être dingues, ils sont sexuellement dangereux.

Le jour pointe le bout de son nez, la rosée se dépose lentement sur l'herbe froide, le soleil étire timidement ses pâles rayons, et un couple de moineaux lime consciencieusement dans un arbre. Demon en profite pour nous faire un cours d'anatomie, qu'il abandonne vite au vu de nos regards noirs.

"Bon, c'est pas tout ça mais va falloir trouver une solution !
- Bin pour quoi faire ? Ton café est bon, t'as une bonne connexion, et j'aime bien ta baraque. On peut rester non ?"

La réponse d'Atom fait grincer les dents de Ticow. Visiblement, elle n'est pas trop pour. Bon, admettons, il faut trouver une solution. Je propose à mes deux invités surprise de faire un tour sur Cowblog et sur MSN, et de demander à tous nos contacts si ils n'ont rien remarqué de bizarre. De son côté, Atom compose le numéro de sa douce Margritis, afin de savoir où elle est.

Quelques minutes plus tard, l'ambiance s'est considérablement alourdie. Impossible de se connecter à Cowblog, et de même pour MSN. Quant à Margritis, elle ne répond pas. C'est le moment que mon téléphone choisit pour sonner.

"Allo ?
- Jok ?
- Si tu m'appelles, tu dois savoir que c'est moi non ?
- Oui bon... C'est Sam !
- Bonjour. Qu'est ce qui t'amène ?
- Bin en fait c'est moi qui t'amène une drôle de nouvelle : avec Morgoth on a trouvé Ankou et Margritis dans la poubelle.
- Quoi ??? En combien de morceaux ?
- Mais non, elles sont pas mortes ! Mais elles étaient dans la poubelle.
- Et comment elles sont arrivées là ?
- Heu... Justement, elles ne savent pas.
- Je crois qu'il faut que je te raconte quelque chose..."

Quelques minutes plus tard, la situation est posée. Atom a atterri à Bordeaux, devant chez moi. Margritis et Ankou ont atterri à Paris devant chez Samantha et Morgoth. Demon passait par là et s'est retrouvé chez moi. Ticow s'en fout complètement et voudrait retourner dormir.

Mais qu'est ce que c'est que ce bordel ?

Mercredi 28 mars 2007 à 11:41

"Maman, il reste des glaces ?
- Va voir dans le congélo mon chéri !"

Le petit Norbert se dirigea tranquillement vers le congélateur tout en réfléchissant à la tenue vestimentaire de sa mère. C'est vrai quoi, il connaissait peu de mamans qui portaient une micro jupe, des immenses bottes noires et un débardeur rose fluo. "C'est peut-être pour une soirée costumée" pensa le gamin, qui venait de fêter ses 10 ans. Sauf que sa mère s'habillait tous les soirs comme ça, mais on ne pouvait pas toujours tout expliquer, hein.

Au moment où Norbert posa la main sur la poignée du congélo, il sentit un courant d'air glacé, et entendit un léger crissement, comme de l'acier qui frotterait sur un carrelage défoncé. Instinctivement, il baissa les yeux, mais ne vit rien d'autre que le carrelage défoncé qui entourait le congélateur.

"Le carrelage défoncé ???? Comment ça le carr..."

Sprotch.

* * *

Ce qu'il y a de bien avec les enfants, c'est que la trachée s'ouvre très facilement. Demon adorait comparer les enfants avec les pots de confiture : dès que l'on sait comment faire, l'ouverture est très facile. Quelqu'un lui avait un jour signalé que les pots de Nutella s'ouvraient encore plus facilement, mais c'était avant qu'il devienne pentaplégique, sourd et muet. Les médecins avaient eu du mal à expliquer le mutisme, mais en revanche la surdité et l'invalidité s'expliquaient ensemble : la chute du piano à queue sur le malheureux avait provoqué pas mal de bruit, en plus de l'écraser. Mais bon, pour l'instant Demon s'affairait à ranger les membres du petit Norbert dans le congélateur.

"Pourquoi tu l'as buté au fait ?
- Continue avec tes questions, et je vais te faire rentrer dans le congélo toi aussi...
- COUPEZ !"

La voix de Morgoth avait fusé telle une verge brillante dans un anus artificiel.

"Les gars, un peu plus de conviction s'il vous plaît... On aura jamais assez de gamins neufs pour refaire cette scène indéfiniment !"

Atom et Demon se regardèrent, l'air dépité. Les balayeurs se dépêchèrent de nettoyer le plateau et de virer le corps de Norbert pour préparer la prochaine prise. Depuis que nous avions réussi à vendre notre projet c0wvivor, l'idée nous était venue de commencer à tourner la suite, mais là il fallait avouer que l'on n'avançait pas. Trois heures que nous étions sur la même scène ! Et Morgoth avait raison, les gamins jetables ne couraient pas les rues. En revanche, Samantha était très bien en prostituée, elle avait parfaitement assimilé son rôle. Enfin, à mon avis, elle en faisait un peu trop.

"Bon, allez me chercher Richard.
- C'est qui Richard ?
- Le nouveau gamin pour la prochaine prise.
- C'est qui prise ?
- Ta gueule."

Heureusement que Nelizpuce était là pour poser les questions débiles, étant donné que Count nous avait quitté, préférant parcourir le monde en ermite solitaire dépressif anthropophage. Atom avait alors émis une remarque plutôt désagréable : il avait conseillé à notre ami de ne pas passer par les Pyrénées. En effet, compte tenu de la réaction plutôt violente des bergers français lors de l'introduction des ours slovènes, il aurait pu être confondu avec un de ces plantigrades, et abattu sur le champ. "Y'a pas de champs en montagne, y'a que des troupeaux" avait-il répondu.

La cent cinquante-septième prise fut enfin la bonne. Le petit Maxime pouvait être fier de lui : il avait contribué à la réalisation de la deuxième scène du film. Nous avions d'ailleurs décidé de lui décerner une médaille à titre posthume, mais Margritis s'y opposa : de toute façons, le corps ne serait même pas enterré, alors la médaille...

"Bon, virez moi ce congélo, nettoyez le plateau, et préparez la prochaine scène !
- Tu peux me nettoyer le plateau à moi aussi ?
- Mais oui ma petite gazelle satanique, bien sûr."

Alors que Morgoth et Samantha s'éclipsaient vers les loges, les techniciens commencèrent à démonter le matériel. C'est alors que l'un des deux déménageurs qui portaient le congélateur glissa et laissa tomber l'encombrant frigo à glace, comme l'appelait notre cher Plaiethore, le chef de plateau. Sous le choc, la porte s'ouvrit et d'entre les cartons de glace à la vanille tomba un petit morceau de papier. Plaiethore, intrigué, le ramassa et le lut à demi voix :

"Ca commence maintenant..."

Il se dirigea vers la copie du scénario, afin de vérifier l'existence de ce morceau de papier, mais n'en trouva aucune trace.

* * *

C'est à ce moment là que les plombs choisirent de sauter.

Mardi 27 mars 2007 à 18:05

Avertissement sans frais à tous les amateurs de violence gratuite, de sexe gratuit et de pick-ups gratuits : c0wvivor revient, et cette fois ce ne sera pas un faux départ. J'avais pris l'initiative d'écrire la suite de cette fabuleuse saga en 14 épisodes, mais finalement c'est tombé à l'eau faute d'inspiration. Je reprends donc tout depuis le début : voici c0wvivor 2, le retour, la suite.

Que ceux qui avaient commencé à lire Cowards (si vous ne savez pas de quoi je parle, sautez ce paragraphe) oublient tout ce qu'ils ont vu, je repars sur des bases complètement différentes. D'ailleurs, je suis en train de supprimer Cowards. Les deux fanarts réalisés pour l'occasion ont été sauvegardés, bien entendu, et rejoindront le Fabuleux Musée de c0wvivor (le FM0)...

L'histoire est donc très simple : vous vous rappelez de la fin de c0wvivor ? Bah ça commence à la suite. Si vous ne vous en rappelez pas, bah ça commence à la suite quand même. Ceci dit, pour les étourdis, voici le lien vers le dernier épisode de c0wvivor 1, et le lien vers la catégorie rassemblant les 14 épisodes du premier volet.

Count : "Et ça commence quand ?"
Atom : "Ta gueule."
Demon : "BLAM"

Le début... Demain.

Mardi 27 mars 2007 à 10:03

Ce matin, l'évidence m'est apparu à l'esprit, comme un doberman saute à la gorge d'une gamine de 4 ans : je fais désormais partie de ceux qu'on appelle les "vieux jeunes". Jeunes, parce qu'à peine entrés dans l'âge adulte, fringuants et plein d'idées irréalisables. Vieux, parce que déjà bourrés de projets d'avenir, en pleine construction d'une vie active qui arrive décidément trop vite.

Dans la vie de tous les jours, cela ne me pose aucun problème tant que je reste avec des personnes qui sont proches de cet esprit, ou tout du moins dont la maturité permet une entente agréable. Seulement, dès que je suis confronté à un "jeune jeune" un peu idiot (pléonasme), je me prends à imaginer des tortures toutes plus infâmes les unes que les autres.

Je m'adresse à tous ceux de ma génération : rassurez moi, nous n'étions pas aussi superficiels lorsque nous étions plus jeunes... J'ai l'impression que tous les gens que j'ai connu durant mon adolescence (je vous rappelle que l'adolescence dure généralement jusqu'à 18, voire 19 ans, bien que ne ce soit qu'une moyenne) étaient bien moins débiles que tous ceux que je vois maintenant.

Je vais fêter mes 22 ans dans moins de trois mois. Et il y a une chose qui m'inquiète : le niveau d'éducation, de bon sens et d'intérêt a très fortement chuté ces dernières années chez les ados. Saviez-vous que l'on considère actuellement que la moitié des élèves de 5ème ont un niveau en français équivalent à un élève de CM1 il y a dix ans...

Et le pire, c'est que c'est vrai.

Lundi 26 mars 2007 à 16:57

Quelques nouvelles pour les concernés... Les autres, vous pouvez passer votre chemin, ou rester et jeter un rapide coup d'oeil.

Bientôt en ligne, les photos de la Nuit des Fignos, dont certaines sont absolument magnifiques. En attendant, un petit avant goût...


Romain, Benji, moi, Mathieu


Benji et moi


Les autres viendront lorsque je les aurais récupérées.

Jeudi 22 mars 2007 à 16:47

A l'initiative de notre cher GuGu (ancien Cowbloggeur rebelle), voici un nouveau projet de blog collaboratif mis en place : La politique pour les nuls. Cliquez sur le lien, vous verrez, c'est magique.

Le principe ? Parler des élections présidentielles qui approchent à grand pas, avec une vision différente de celle des médias actuels. Et tailler des costards, aussi, mais il ne faut pas le dire trop fort.

Je serai donc avec GuGu rédacteur sur ce blog, que nous avons l'honneur de vous inciter à visiter. Merci de votre politicompréhension.

Jeudi 22 mars 2007 à 1:56

Suite à une discussion avec une certaine demoiselle grande et brune (si on vous parle de nems et de trous, vous direz que vous n'en savez rien) j'ai décidé de lister à peu près tous mes posts littéraires. Entendez par là que j'écris plus ou moins régulièrement, et que ce blog est truffé de récits allant de quelques lignes à plusieurs dizaines de pages, et que toutes ces histoires sont planquées un peu partout dans mon blog.

Le but du jeu ici, pour les amateurs de lecture : me dire quelle histoire inachevée je ferais mieux de reprendre en premier. Oui, car j'ai laissé pas mal de trucs en plan, sinon ça s'rait pô drôl'.

Légende :
- en gras, les genres, bande d'ignares.
- en italique, les textes inachevés.
- précédés d'un astérisque (la petite étoile *), les textes qui ont recueilli le plus d'avis favorables à l'époque (mais ce n'est pas pour autant que le reste est nul, c'est une question de goût)...


Dans le style "soyons fous" :
- "Et ils vécurent heureux" Partie 1 (inachevé)
- "A la recherche de la langue de bois"


Dans le style "soyons tristes" :
- "Black Crow"
- "Dépressurisation"
- * "Mercredi"
- "Bon voyage"
- "Une nuit de plus" (pseudo inachevé)
- "Plus jamais"


Dans la série "Frank, ce voisin méconnu" :
- "Frank et le baobab" Partie 2/3 (inachevé)
- "Frank et le baobab" Partie 1/3
- * "Le rideau"


Dans le style "Science, et même Fiction" :
- "La bataille du sang" Partie 1 (inachevé)
- "Cette nuit" Partie 2 (inachevé)
- "Cette nuit" Partie 1
- "La maison des secrets" (inachevé)
- "Apocalypsium" Partie 2 - Whole (inachevé)
- "Apocalypsium" Partie 1 - The Origins
- "Haute Trahison"
- * "Trou de mémoire" Partie 3/3
- * "Trou de mémoire" Partie 2/3
- * "Trou de mémoire" Partie 1/3

/!\ Les textes "Trou de mémoire" sont assez illisibles du fait de leur mise en page : tous les sauts de ligne originels ont sauté, ce qui fait que je me retrouve avec des gros pâtés sans séparations. Je vais m'occuper demain de tout remettre en état.


Dans le style "pourquoi pas" :
- * "Après la pluie vient la pluie"
- "Des phrases"
- "Des mots"


Série "Mog le Crapaud" (par essence, une série n'est jamais terminée, mais chaque épisode a un début et une fin propre. Dans l'ordre chronologique inverse :
- * "Les crapauds se cachent pour mourir"
- "Episode bonus"
- "Mog, le scandale !"
- "Archives de la vie de Mog, livre I"
- "Mog, back again !"
- "Les nouvelles aventures de Mog"
- "Les cuisses de Mog"
- * "Mog le crapaud"


Il reste les trois oeuvres majeures :
- * "c0wvivor" : fiction complètement barrée en 14 épisodes mettant en scène des bloggeurs (très) connus. J'ai carrément fait une catégorie à part entière pour ce texte : il suffit de cliquer ici. Pour les amateurs, cette série a été illustrée par les plus grands crayons du site, et la catégorie regroupant ces fan-arts est celle-ci.
- "Cowards" : la suite de c0wvivor. Bon, j'avoue, elle n'a quasiment pas avancé, et je n'ai pas encore trouvé ni la motivation ni les idées pour continuer. Mais ça viendra, j'en suis sûr... Disponible sur un blog à part entière : par ici.
- "Les Esprits Modulaires" (inachevé) : le plus gros morceau. Science fiction mêlant vraies-fausses religions et mythologie inventée, ce pavé comprend des dizaines et des dizaines de pages à lire. Là encore, un blog parallèle pour s'y retrouver est disponible en suivant ce lien.




A vous de jouer !


Mercredi 21 mars 2007 à 13:25

Mis à part l'article précédent concernant l'annonce de la vente de ma voiture, les deux autres posts récents ont été mis en ligne par des invités, et contenaient simplement des photos. En voici d'autres, prises lors de la même soirée.


De gauche à droite : Nolwenn, moi, Loo, Sam...
Sam est un ancien de la maison... Vous l'avez peut-être connu en tant que Acid-BURN !


Kevin et Nolwenn
On sent l'omniprésence de l'alcool...


Lapin (mon collègue au bar) et moi
On s'amuse devant ET derrière le bar à l'Alligator Café !


Sam et Loo
Les sourires ont été rangés, mais l'alcool non...


Sarah et Benji
Vous ne me croyiez pas quant aux ravages de la boisson ?


Moi et Romain
Hé oui, de temps en temps j'ai besoin d'un coup de main derrière le bar, quand Lapin n'est pas là...


Bientôt, une rencontre Cow sur Bordeaux... Vous pouvez d'ores et déjà m'annoncer (en commentaire) si vous êtes intéressé et si vous avez des préférences concernant le jour et l'heure... Traditionnellement, le samedi en début d'après-midi convient à beaucoup de monde, mais rien n'interdit de se prendre une soirée, ou un dimanche... A voir !

Lundi 19 mars 2007 à 13:26

A Vendre

Clio II Phase 2
1,4L 16V (100ch) Privilège 3P



68500 km

Toutes options (ABS, Airbags, Climatisation automatique, Direction assistée, Détecteur de pluie, Phares automatiques, Ordinateur de bord, Volant réglable en hauteur, Siège conducteur réglable hauteur/profondeur/lombaires, Rétroviseurs et vitres avant électriques...)

CT OK (effectué le 23 mars)

A noter : les 4 pneus sont neufs ! Et je laisse sur la voiture un autoradio de marque Alpine 4x45W, CD MP3, avec commandes déportées au volant...

Entretien exclusivement Renault, factures à disposition.

Mise en vente : 5500 €
Prix à débattre !

Contact :

- Messagerie interne
- jeldora [at] gmail.com

Le prix est volontairement bas dès le départ en raison de quelques points de la carrosserie qui sont abîmés. Vous pouvez soit envisager de refaire ces points de carrosserie, soit de ne pas en tenir compte étant donné que l'intérêt d'une voiture reste de rouler, et rouler à ce prix là avec ce qu'il y a dans la voiture, c'est quand même pas mal...

Si vous êtes intéressés vous-mêmes, ou que vos parents, amis, cousins, etc. le sont, n'hésitez pas à me contacter et/ou à diffuser cette annonce, la vente va vite devenir urgente. J'ajoute d'un avis personnel que cette voiture est nerveuse mais en même temps très souple sur les longues distances. Jamais d'accident, jamais de tentative de vol. Kilométrage faible (< 70000km), moteur solide, c'est une occasion à ne pas rater...

Lundi 19 mars 2007 à 0:23

    Un article pour te dire que beaucoups de choses vont me manquer ...Tu es parti en stage et je me retrouve comme un c** sans toi à l'Iut, je sais tu vas pas y passer ta vie là-bas mais bon ...
Alors je veux juste faire un petit article souvenir pour marquer ce moment qui m'a fait tant rire ...
    Donc JoKeR est tres occupé le jeudi soir, il travail comme un fou à l'Alligator Café !
La preuve en photo :




C'est bien de bosser comme un malade mais encore faut il assurer le lendemain en cours !!!
Et oui notre cher JoKeR avait cours le vendredi matin en licence pro' ^^.
La preuve en image de sa forme olympique à 8h15 dans les locaux de l'asso !




Quel moment inoubliable ^^, je pensais avoir d'autres photos qui pourraient te nuire mais je n'ai retrouvé que celle là ! Voilà tu vas me manquer. Bon stage !

                                                                                                 *Cruel-ange*

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast