Lundi 29 novembre 2004 à 18:36

Début d'une période d'anniversaires à profusion, à commencer par... Leeloo ! Hé oui, aujourd'hui, ma Loo fête ses 17 ans ! Alors encore une fois joyeux anniversaire et plein de bizoux rien que pour toi !




Dimanche 28 novembre 2004 à 14:43

Le temps s'est écoulé si rapidement, je n'aurais pas cru être à même de revenir aussi vite... Mais le fait est que les choses à dire s'accumulent, et que même si le moral n'est pas au beau fixe, une chose que je peux faire est revenir pour mieux tailler en pièces tout ce qui se mettra sur mon chemin.

Vous êtes donc prévenus, ce n'est pas l'arrivée d'un joKeR nouveau puisque mon état d'esprit n'a pas fondamentalement changé, mais la hargne s'est développée à une vitesse effrayante ces derniers jours, et je sens maintenant qu'il est temps de l'exprimer.

Comme l'a justement dit Quiewbee, la notion d'ami sur internet est à séparer en deux points : véritables amis, assez rares, et le reste, allant de l'intéressé moyen au parasite pur et simple. Ma réflexion est très simpliste : puisque l'on ne peut pas trouver beaucoup de véritables amis sur internet - et que lorsqu'on les trouve on s'en aperçoit très vite, alors les parasites et autres médiocres personnages ne sont pas dignes d'intérêt, autant donc les classer dans les ennemis, ou en tout cas les personnes peu appréciées.

C'est donc dit, la pitié ne retiendra plus mes doigts, et la réthorique sera ma seule arme.

A tous ceux que j'apprécie, je dédie mon retour au blog, car c'est à eux que je dois ce choix. Notamment les personnes présentes sur le chan, et évidemment quatre personnes à part qui m'ont soutenu à leur manière : Immortel, Quiewbee, Mandy, et bien sûr Leeloo...

A bientôt donc...

joKeR



Mercredi 24 novembre 2004 à 20:21

J'ai l'impression d'avoir pris quelques années d'un coup, ce soir...

L'impression...

Que me battre est vain, que me défendre est inutile, que me justifier ne sert plus à rien...

Que certains combats que j'ai entrepris par le passé sont si lointains, si anciens, que leur raison d'être n'existe même plus...

Que ceux qui me critiquent, ceux qui me descendent, ceux qui ne m'aiment pas, ceux qui me dénigrent - autant dans la vie réelle que parmi mes connaissances en général et sur le site également - ne sont même plus une raison pour moi de leur répondre...

Que passer mon temps à argumenter, à prendre position, à défendre des idées, à me prendre la tête avec ceux qui n'aiment pas ce genre de réflexion ou de réactions, à critiquer ce qui ne me plaît pas est fatiguant, inutile, sans espoir...

Tout ça...
Pourquoi suis-je fatigué, détiré, blasé, brisé, dégoûté ?...
J'en ai assez de dire "non" à ce qui ne me plaît pas, assez d'être franc avec ce qui me dérange, assez de passer pour ce que je ne suis pas... Ceux qui me connaissent vraiment savent ce que je suis, mais tous les autres... Silence... Et pas un mot... J'en ai assez... Marre...

Je vais mettre mon blog en pause pendant quelques temps. Peut-être cela me permettra-t-il d'y voir plus clair. En attendant, bonne continuation à tous les c0wb0ys 'n Girlz. Je resterais dans l'ombre de l'administration pour vous valider vos 10000 photos de Kurt Cobain et Pikachu, et je resterais également sur le chan, mais mon blog va se taire pendant quelques temps...

A bientôt...





joKeR

Mercredi 24 novembre 2004 à 19:12

Comme je vois que les articles stupides soulèvent des réactions bien peu proportionnelles à leur importance, je préfère les supprimer, ainsi je serais tranquille. Et si cela ne vous plaît pas, allez vous faire foutre.

joKeR

Mardi 23 novembre 2004 à 15:12

Envie de poster, mais pas de sujet particulier... Alors je vais lâcher quelques inspirations, en vrac, et en avant la jeunesse !

1. Crie, tique !

Qui a dit "jeu de mot débile" ? Oui, en effet, comme vous l'aurez peut-être remarqué j'ai une fâcheuse tendance à déformer certains mots en les écrivant de telle sorte que l'effet produit soit plus proche du ridicule que de l'humour escompté. Pour info, une tique est une sale bestiole qui pique. Mais peu importe ! :D

En fait, toute cette introduction n'a finalement pas grand chose à voir avec le reste. Pour changer. La question principale est : est-ce que vous vous intéressez à la politique ? Sachant que votre vie est relativement encadrée par des lois, que ces lois sont pour la plupart difficilement modifiables, mais qu'il y en a de nouvelles chaque année ; sachant que l'orientation économique d'un pays est excessivement importante, notamment son influence sur l'emploi et le chômage ; sachant que l'éducation est entre les mains d'un homme, ou plutôt d'un parti ; sachant tout cela et bien plus encore, ne vous intéressez-vous toujours pas à la politique ? Je croise de plus en plus de jeunes qui me disent "la politique ? tous des pourris, aucun intérêt", ou encore qui votent aux extrêmes (principalement à gauche, c'est vrai) pour dire "je m'en fous, alors je vote pour le facteur il est cool". Mais le problème, c'est que lorsqu'il faudra faire avancer le pays, à grands coups de votes, de référendums et d'élections, il n'y aura plus grand monde d'objectif, ou de sérieux, parmi ces jeunes là. Alors réagissez, levez la tête, essayez de comprendre un peu le monde dans lequel vous vivez. Si vous, les citoyens, n'agissez pas ou agissez sans réflexion dans une démocratie (= "parole au peuple"), alors cette démocratie n'a plus lieu d'être. Et qu'il y a-t-il dans l'ombre de la démocratie ? La monarchie, la dictature, pire encore, l'anarchie. Je sais, c'est excessif, mais il ne faut pas oublier que beaucoup de dictatures ont commencé comme cela : une démocratie qui a mal tourné. Quand on y réfléchit...

Fin de l'épisode.

2. Un verre, des vers...

Toi qui rêvait de grands espaces,
Toi qui désirait plus que tout la vie,
Aussi fragile que de la glace,
Ton corps est parti, à l'infini...

Un verre de plus, un verre de trop,
Une étoile dans la soirée, un saut
A pieds joints dans l'absurdité,

L'excès, mais qu'as tu donc fait ?...

Te voilà condamné à errer sans fin,
Penaud, repensant à ce fond de vin,
Tu croyais être maître de ton destin,
Il en a décidé autrement, c'est malin...

Un virage, des phares, ébloui ;
Les réflexes noyés dans le martini,
Il n'aura fallu qu'une seule seconde
Pour détruire ton existence à la fronde !

As-tu jamais pensé à tes amis ?
Ceux qui, à l'arrière, transis de peur,
Te criaient "Ralentis, ralentis !",
Jusqu'à ce choc, instant de terreur.

Familles brisées, sanglots éternels,
Tu ne voulais pas du sempiternel
Sermon "Ne bois pas avant de conduire !"
Tu as finalement décidé de te nuire...

Adieu, et n'oublie pas,
Avant le volant, ne bois que du Coca !

Un verre de plus, un vers de trop...

N'y voyez aucune expérience personnelle, juste l'envie de s'exprimer à ce sujet...

3. Scandale chez les sucettes !

Pour finir ce vide grenier, une petite citation qui mérite d'être longuement méditée, bien que ce genre d'activité (je parle de la méditation) ne soit pas très prisée de la plupart des personnes bien portantes...

"Il faut toujours avoir au moins un ennemi. Un ennemi ne te trahira jamais, tu sauras toujours ce qu'il a en tête ; contrairement à l'ami qui pourra te tromper..."

Je remercie Thibault, qui est l'auteur de cette merveilleuse phrase, pour cet instant de clairvoyance absolument génial.


PS : je m'aperçois que mes titres de sous-parties sont définitivement hors-sujet, et terriblement absurdes. N'accablez pas l'auteur fatigué (moi-même), chacun a le droit à ses instants de faiblesse, même lorsqu'ils sont plus longs que prévu...

joKeR

Dimanche 21 novembre 2004 à 21:51

Dernier volet de la série des "zones", cet article est la conclusion d'une période de transition, à la recherche d'inspiration... Ce poème est tout particulièrement dédié à une personne, qui malheureusement n'a pas internet et qui donc a très peu de chances de le voir, mais peu importe...


Zone rouge
Plus rien ne bouge
Ta pureté
Ne doit pas couler...

Pouvais tu juger, ou pas
Sans hésiter, sans réfléchir
La décision ne m'appartient pas
Je voulais juste te faire infléchir...

Ne sois pas si catégorique
Même si je l'ai cherché
Même si je sens, je sais
Que rien ne sera plus jamais magique...

Pourrais-je t'apporter le sommeil
Le repos, le calme, la plénitude
Alors que tu ne rêves plus de merveilles
A cause de cette erreur, pas l'habitude...

Des excuses ne suffiraient pas
Pour t'éclairer, te consoler
Mais peut être pour considérer
Que la vie ne s'éteindra pas...

Zone rouge
Plus rien ne bouge
Cette maudite ligne
Fais moi signe...

Excuses, pardon, désolation
Erreur, j'ai touché le fond
Excuses, pardon, désolation
Jamais plus je ne jouerai au con...


Adieu, et au revoir...


joKeR

Dimanche 21 novembre 2004 à 21:47

...Oui, vous aussi vous avez remarqué ? Ca faisait longtemps que je n'avais pas autant posté en si peu de temps... Enfin peu importe, cela n'était pas le sujet de l'article...

Deux en un : premier sujet, le Gematriculator (pour faire plaisir à Leeloo... hein Leeloo chérie ? :D)

Voici mes résultats :



Hum... Il semblerait que je sois un tant soit peu démoniaque... Va savoir... :)

Deuxième partie : simple constat amusant, je remarque une recrudescence d'articles qui parlent de la dernière lettre de Kurt Cobain (chanteur / guitariste peu inspiré de Nirvana)... C'est assez drôle, à chaque fois la mise en forme est quasiment la même... A croire qu'ils ont tous fait un copier-coller...

Sur ce, bonne nuit !!

joKeR

Dimanche 21 novembre 2004 à 21:27

Mais c'est quoi ce délire ? On va pouvoir poster tranquille oui ou merde ? L'envoi marche une fois sur dix, et l'article se colle en double à chaque fois... MAIS C'EST QUOI CE BORDEL ?

Dimanche 21 novembre 2004 à 19:54



J'ai l'immense honneur d'inaugurer le nouveau module de post, en avant-première avant la sortie mondiale ! :D

Ce module, non content d'être retouché graphiquement, avec un nouveau design et quelques fonctionnalités en plus, est surtout compatible... Netscape, Mozilla, Firefox !! Enfin ! Depuis le temps que je faisais chier DarkmoOn avec ça ;) il l'a réalisé ! C'est mon cadeau de Noël, m'a-t-il dit... Je vais enfin pouvoir virer Internet Explorer, qui ne me servait plus qu'à poster (hé oui, inconditionnel du GNU et de Netscape et Firefox oblige...)

Alors...
MERCI !
DarkmoOn, mon sauveur !
(heu, faut pas exagérer, tout de même... :D)

joKeR

Samedi 20 novembre 2004 à 13:08

Passé, présent, futur...

Le passé est révolu,
Le présent est douloureux,
Le futur n'est pas convaincu,
Le tout ne fait pas que des heureux.

Comment croire encore en l'étoile ?

Si froid, dehors,
Si beau, ciel étoilé,
Et la gemme du nord
Brillante de pureté...

Appelant un espoir,
Décrivant un futur,
Mais maintenant il fait noir,
Désenchanté à toute allure.

Passé, présent, futur...

L'un qui croit,
L'autre qui rit,
L'un qui déçoit,
L'autre est parti.

Comment croire encore en l'étoile ?

Peut on être si insensible,
Lorsque les larmes viennent sans prévenir,
Sentiments déchus, sentiment terrible
De frustration, l'impression que tout est à finir.

L'avenir est-il si sombre ?
Un feu n'est pas fait pour s'éteindre.
La lumière engendrera-t-elle l'ombre ?
Une étincelle, un jour, doit poindre...

joKeR

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast