Samedi 26 juin 2004 à 21:14

Je ne serais point là du Dimanche 27 Juin au Mercredi 30 Juin, donc vous pouvez vous défouler sur moi, je n'aurai pas l'opportunité de me défendre ;) !

A bientôt !!

 

joKeR

Mercredi 23 juin 2004 à 12:59

Pour ne pas changer, voici un titre qui n'a strictement aucun rapport avec l'article qui correspond...

Un post ciblé, énervé, voire agressif s'impose face à la recrudescence des pauvres cruches que je vais décrire par la suite. Je m'excuse d'avance d'être aussi vindicatif, mais cela commence à être excessif, et ce matin la goutte a fait déborder le vase, alors il est temps de m'attaquer à ce sujet.

Je veux bien sûr parler des "faux" anarchistes, "pseudo" gothiques, punks "falsifiés", en gros les pauvres andouilles qui s'amusent à raconter à tout va qu'ils appartiennent à un mouvement révolutionnaire (même si les cas les plus graves d'entre eux ne savent même pas que ce sont des mouvements révolutionnaires...). La spécialité, actuellement, c'est le patch "Anarchiste" sur le sac, et la déclinaison à toutes les sauces de cette mode parvient jusqu'à nous, avec deux posts (de deux bloggers différents) que j'ai validé (à contrecoeur) ce matin, se prônant anarchiste (je cite : "Anarchie : voilà mon état d'esprit")... C'est la spécialité, mais il y a beaucoup d'autres cas, notamment concernant les "gothiques", et ceux-là me touchent encore plus puisque je suis beaucoup plus proche du mouvement gothique que de l'anarchie... Mais rentrons dans le vif du sujet !

Vous me direz : "mais laissons faire ces jeunes, ils n'ont pas de repères, laissons leur s'ancrer dans leur monde, pourquoi pas après tout ils ne font rien de mal !"... Je vais m'attaquer à cet argument bateau mais qui revient malheureusement à chaque fois que ce débat est soulevé.

1) Un gamin qui veut se rebeller se proclame anarchiste. Ah ! Mais connaît-il réellement la signification du mot, et ses implications ? Ni dieu ni maître, pouvoir individuel, entraînant le chaos, la destruction, les vols, viols, meutres à chaque coin de rue... La pouf du coin qui se dit anarchiste aurait déjà du tuer ses parents pour refuser leur autorité, en toute "logique anarchique" ! Mais ces cruches ne savent même pas ce que c'est, et c'est bien dommage. Finalement, ce qui est criticable, c'est ce manque de respect, cette indécence à s'afficher rebelle alors qu'on vit toujours chez ses parents, qu'on va gentiment au collège ou au lycée, et surtout qu'on ne réalise pas l'implication d'un tel choix. Et c'est la même chose en ce qui concerne le gothisme, le punk, le satanisme, etc.

2) Les gosses manquent de repères, c'est un phénomène de société. Pour pallier à cela, ils se construisent leur trip. Logique. Et du coup, les médias s'en emparent, relayés par quelques "artistes" sans foi ni loi mais bourrés de talents commerciaux (pour ne pas citer Manson ou Slipknot) et le Français moyen apprend à Zone Interdite qu'un gothique se scarifie, croit en Satan et s'habille tout en noir... Et c'est là le gros problème : l'idée que se construit la France est archi fausse, et basée sur le phénomène de mode de masse : on se dit gothique, on se fringue en noir, mais on se serait scarifié quand même si l'on n'avait pas suivi la mode, car le mal est dans la tête, pas dans les vêtements. Mais cela, on ne le sait pas. On préfère se croire gothique pour se dire que l'on est à part, et que ce qu'on fait est normal. On rationnalise. C'est cela la clé : la rationnalisation. On se croit appartenant à une norme (gothique) et du coup les gestes de mutilation apparaissent normaux, puisque l'on appartient à un mouvement décalé. Mais les gothiques ne se mutilent pas (c'est contre la philosophie gothique), ne s'habillent pas qu'en noir (noir, rouge, blanc, pourpre sont des couleurs fréquentes, et il y a bien sûr des gothiques habillés "normalement" car le gothisme n'est pas seulement une façon de s'habiller), et ne croient pas en Satan, ni en personne d'ailleurs... Je pourrais faire le même raisonnement pour l'anarchie, mais vous êtes assez grands pour le faire, et surtout je vais aller manger là donc je n'ai pas le temps.

 

Sur ce, ouvrez les yeux pauvres cloches, et arrêtez vos affabulations grotesques qui discréditent les véritables communautés des mouvements que vous revendiquez...

Mercredi 16 juin 2004 à 18:53

Pourquoi ais-je l'impression que tout s'écroule, que rien ne tient plus debout, que la pesanteur est finalement plus proche d'une loi universelle liée à l'homme qu'à une loi de la physique ? Tout ce que l'homme entreprend est donc voué à l'échec ? Tout ce que l'individu entreprend est donc voué à l'oubli ? Tout ce que je dis actuellement est donc voué à être formaté, dilué dans l'immensité des pensées ? J'en ai assez... Assez de la lâcheté des mots, assez de l'hypocrisie des phrases, assez de la tromperie des verbes, assez de la fourberie de la grammaire... Pourquoi exprimer ses opinions au travers de la langue quand personne n'est capable de la lire, et encore moins de lire entre les lignes ?...

War against terrorim...

Liars at the top of the world...

Destruction...

Life is often a tragedy for those who don't follow their own light...

 

So far...

 

 

 

 

 

 

 

 

joKeR

Dimanche 13 juin 2004 à 21:26

A l'heure ou je vous parle, premier but de l'Angleterre... Ca va mal !

Vendredi 11 juin 2004 à 18:55

Procédons dans l'ordre... Cet article est un réquisitoire envers un "camarade de classe" et une "camarade de classe" qui se reconnaitront très vite si jamais ils posent leurs nez de clowns sur cet article. Je précise que je parle aussi "pour" Avatar, également pour Pgaz, mais aussi pour moi, car bien que je ne sois pas impliqué de la même manière qu'Avatar dans l'histoire, j'ai moi aussi mon mot à dire...

Dans cet article, ils seront Il et Elle. Les deux protagonistes qui ne méritent que dédain.

 

Par quoi commencerais-je ?...

 

Sérieusement, je L'ai crue. J'ai cru qu'Elle était sincère. Je me disais "mais non elle ne peut pas te baratiner, quand même, c'est vrai ce qu'elle te dit..." Hé bien, non. Et le pire, c'est que je suis persuadé qu'elle ne se rend meme pas compte de ce qu'elle est en train de faire... Mais le pire, selon moi, c'est Lui. Son but a enfin été atteint. Alors je vais Lui écrire une lettre ouverte :

<< Tiens... Te voilà... Le rigolo de service, toujours prêt à assomer l'assistance avec tes jeux de mots lourdingues... Mais bon, je ne suis pas là pour te parler de cela, je ne peux pas t'en vouloir d'être atrocement incompris. Peut-être qu'après tout tu as du talent. Non, je veux parler de ton attitude. Alors comme ça, monsieur est juge ? Monsieur est roi ? Monsieur est arbitre ? De ce que j'en vois, ton seul effet a été de te mettre à dos une bonne partie de l'IUT, ce qui, excuse moi de te le rappeler, n'est pas peu dire. Mais comme nous avons tous bon coeur, tu ne t'en est peut-être pas aperçu. Comment ? Nous, tes ennemis ? Noooon, pas ennemis, mais personnes qui en ont assez de te voir, de t'écouter, de t'entendre même, de te voir faire et refaire tes manoeuvres de soldat assoiffé, pour finalement enfin atteindre le trou d'eau. Excuse moi pour le (très) mauvais jeu de mots, mais se mettre à ton niveau n'est pas chose facile. Tu as touché le fond et tu creuses encore. Finalement, ce qui ressort de cette affaire, c'est ton incommensurable volonté de plier les relations, de casser les histoires, pour avoir ce que tu n'aurais jamais du pouvoir avoir. Tu aurais du te faire exploser la tête avant. Pourquoi pas à coups de râteau, ça t'évitera les pelles. Oui, c'est ton niveau de blagues, tu le sais aussi bien que moi, mais pour descendre à ton niveau mental, il faut bien que je consente à faire des efforts.

J'ai même pas envie de finir ce truc maintenant. Je m'y attèlerais plus tard. En attendant, réfléchis bien à ce que tu viens de faire, et surtout, réfléchis aux conséquences qui risquent agréablement de te tomber dessus sans prévenir. Réfléchis. Enfin, donne toi du mal pour essayer de réfléchir, au moins.

Allez, je ne te souhaite pas une bonne nuit, car après tout tu n'es même pas digne d'avoir quoi que ce soit de moi.

joKeR>>

 

Pour le reste, on verra plus tard.

Vendredi 11 juin 2004 à 17:29

Oui bah pour ne pas faire dans l'originalité, je vais reprendre un concept qui, il me semble, a été inventé par LeeLoo ( voir son blog ! ) et qui ma foi est quand même relativement pratique... j'ai nommé le commentaire extra-c0wb0ys ! Bon j'ai un peu la flemme de le mettre sur tous mes anciens articles, mais à partir de maintenant, il sera sur tous mes prochains posts !

A bientôt pour de nouvelles aventures riches en protéines.

joKeR

 

Non membre : commente ici !

Jeudi 3 juin 2004 à 19:41

Il est peut-être encore temps de se lever, d'ouvrir ses volets et de se dire autre chose que "ooooh que le monde est beau, gentil, et agréable avec moi !"... Comprenez, se sortir les doigts du cul, et regarder les alentours tels qu'ils sont. Je vais préciser mes cibles, laissez moi le temps deux minutes de me détendre avant d'attaquer sec les hostilités...

 

Voila, minute de détente, j'ai pris la pose en caleçon et je me suis fait plaisir, reprenons...

Je me baserai sur un article de notre ami et webmaster préféré (sluuurrppp) Darkmoon, susnommé "Cyber doigt dans le cul". Malgré un titre d'une étonnante finesse, l'article était des plus intéressants, bien que court (mais intense), dont le sujet était l'incroyable propension du grand public à se lancer sur des débats stupides, inutiles et sans fin concernant des sujets plus que futiles, et se désintéresser des véritables problèmes. Dans ce cas précis, concrètement, Darkmoon se désolait de voir qu'il ramassait beaucoup plus facilement des commentaires en postant des articles sur des thèmes très à la mode (les Tucs, les magazines télé...) que lorsqu'il traitait de sujets beaucoup plus sensés et à prendre au sérieux...

Après brève vérification, je confirme ses dires. Les commentaires sont innombrables sur le débat Tuc / Sticks, qui est fondamentalement un débat d'un niveau d'abstraction extrêmement élevé et qui à coup sûr permettra de faire avancer la société en ce qui concerne ses problèmes. A l'opposé, son article sur le clonage, au demeurant très intéressant, n'est pratiquement pas discuté. Je me permettrai humblement d'étendre le constat aux articles présents sur mon blog, qui sont très peu discutés lorsqu'ils abordent des sujets tels que la politique, les élections ou la physique quantique (bon c'est vrai, je vous pardonne pour le dernier...), et... non en fait j'ai pas d'articles sur des débats aussi élevés que les magazines télés. Pas encore...

Bon. Croquons dans la pomme de discorde à pleine dents. Le principe d'une critique, c'est de critiquer. Alors je vais le faire : n'y a-t-il vraiment que des incompétents, des assoiffés de culture TV Radio Web Stupide de Ta Mère, des moutons seulement capables de suivre le troupeau des lolitas en délire, j'en passe et des meilleures ? La race des Humains Indépendants aurait-elle disparu ? N'êtes vous plus capable que de vous marrer sur des sujets vraiment très cons (désolé Darkmoon, je ne te critique pas, mais l'article sur les Tucs c'est pas glop... lol ;) ) et de ne plus vous intéresser à ce qui se passe réellement autour de vous ? Est-ce que le plus intéressant à vos yeux est de connaître le nom du dernier groupe sorti de la Star Ac' ou de savoir ce que l'Europe nous réserve comme loi sur le clonage humain, révolution capitale s'il en est ? Et surtout, ne vous sentez-vous pas de temps en temps désolés de vous contempler aussi légumisés (non ca n'existe pas) par votre entourage télévisuel et visuel tout court ?...

Le pire, c'est que je vais avoir droit à des commentaires, cette fois-ci. Et plutôt du genre "Tu racontes des conneries, on est pas tous comme ça" ou "Je te trouve très con" et j'en passe.

>> Premièrement, mais HEUREUSEMENT qu'on est pas tous comme ça !! Sinon je vous raconte pas le désastre !! Mais j'aimerai croire que l'on est plus que j'en ai l'impression, car pour l'instant c'est un peu le vide stellaire. Il y a des exceptions, et mes amis ne se sont pas visés. Oui, je sais, on va me dire que je suis sectaire, hé bien je réponds : oui ! je le suis, parce que j'ai envie de jouer au con un peu. Toujours les autres, pourquoi pas moi un peu aussi ? La différence, c'est que moi c'est volontaire, et que je sais ce que je fait. No comment pour ceux pour qui c'est naturel.

>> Deuxièmement, "Je te trouve très con" et ses variantes, c'est une preuve de plus que vous vous sentirez visés. Comme on dit, il n'y a que la vérité qui blesse.

J'en ai fini, bonsoir.

 

 

Heu...

Au fait...

Vous aviez vraiment cru que c'était moi sur la photo ?

Non...

C'est vrai ?...

Vous y aviez cru ?...

Ah...

Bin non c'est pas moi...

Elle est plus grosse quand meme...

:D

 

PS : je suis prêt à parier tout ce que je n'ai pas (si si !!) que la photo vous a plus intéressé que l'article. Voici encore une preuve de la futilité des réactions. Merci du voyage.

 

Non membre : commente ici !

Mardi 1er juin 2004 à 21:06

Oulaaaaa... Au vu des commentaires laissés par les deux déchaînés (j'ai nommé Avatar et Pgaz), je sens que je vais me voir obligé de passer en mode carnassier, et que nous allons mettre le feu à c0wb0ys... Hihi, vous allez en voir de toutes les couleurs, même des artefacts !! (merci Avatar, tu pourra comprendre j'en suis sur :D ) Mais t'en fait pas Pgaz, tu aura ta part aussi... Quant à moi, je pense qu'il est dans les cordes de mes deux compatriotes de me déchirer la tronche à coup de vannes graveleuses, ceci dans un but de labourer pronfondément la lourdeur déjà authentiquement présente dans toutes nos expressions écrites...

Petites citations (les cités se reconnaitront... 'toute façon y'en a que deux!! lol)

- Enêêêêêêêêêê !!!
- et OUII !!
- Longhorn... Ca marche ??
- En blitz ? Ok !!!
- La banque attend toujours...
- IiiiiiIIIIIIiiiiiiIIIIii !!

Bon j'arrête là le carnage...

 

Mardi 1er juin 2004 à 20:49

Avis à tous, les étudiants de l'IUT informatique de Bordeaux débarquent en force sur c0wb0ys ; après moi-même, voici Avatar, très bon collègue et ami à moi par la même occasion, et Pgaz, autre très bon collègue et ami à moi... Je ne saurais que très fortement vous conseiller d'aller visiter leur blog, dès que ces grosses feignasses auront daigné poster !! ;) lol

Tous avec Avatar et Pgaz !!! :)


J'en profite pour réaliser une légère digression sur un sujet quelque peu commun autant qu'étranger, mais pourtant lié à Avatar et moi même (Pgaz je te sens moins impliqué... lol ;) ), puisqu'il concerne une connaissance de nos deux humbles personnes. Je ne nommerai pas ce vil maraud, d'une part pour ne pas le dénoncer (moi ? dénoncer ? nooooon...) et d'autre part car la simple évocation de ce nom déclenche chez moi une éruption cutanée de furoncles très nauséabonds. Je vous déconseille de les crever, ça pue. Le personnage en question, que j'initialiserai à la valeur PDM (des intiales ? nooooon...), est responsable d'un des plus beaux coups bas qu'il nous a été donné d'admirer cette année...


...


Mais je laisse la parole à Avatar, pour la suite allez voir son blog !!! ;)


joKeR

<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast